Cosa Mangiare in Chianti

SEARCH HOTELS


Arrival
Departure

 

Hotel in Florence
Hotel in Florence

Hotel a Firenze

 

B&B a Firenze

 

Info utile:

quelque information pratique pour Le Chianti en visite

Lisez Plus »

News

Customer Care

Customer Care


 

Manger in Chianti

Le Vin de Chianti Classico D’Origine Contrôlée et Garantie est une des richesse majeure de la région du Chianti. Pour cette raison personne n’est surpris que ce produit soit autant soigné et que tout soit fait pour le distinguer des autres productions viticoles et pour le protéger des contaminations pouvant nuire à sa réputation et à sa bonté. C’est pour cela qu’il existe un règlement disciplinaire contrôlant la production de Chianti Classico et contenant des préceptes plutôt sévères.

Bistecca alla fiorentina

Huile

La production d’huile du Chianti est peut-être moins connue mais sûrement pas moins importante que la production viticole. L’Huile d’Olive Chianti Classico D.O.P est particulièrement digne d’intérêt. Ce type d’huile est produit avec des olives de Moraiolo, Frantoio, Leccino et Correggilo, cultivées principalement sur le territoire de la commune de Gaiole in Chianti.

Salami et charcuterie

Il s’agit de produits à base de viande de porc appartenant à la cuisine populaire et paysanne. Parmi ces spécialités il ne faut surtout pas manquer le lard (le plus connu étant le lard produit dans les récipients en marbre à Colonnata, mais le lard de Chianti est aussi digne d’intérêt), le jambon (qui est très salé en Toscane), le Buristo, sorte de saucisse au sang, à ne pas confondre avec le  Biroldo de Lucca, la finocchiona (salami aromatisé aux des graines de fenouil), le lard, le capocollo, et la soprassata. Parmi les espèces de porcs les plus connues on trouve le porc de Cinta senese, qui a risqué l’extinction dans le passé et qui est aujourd’hui une des espèces les plus convoitée. Cette race de porc doit son nom au fait que son poil est coloré par une ligne blanche en forme de ceinture (cinta).

Le Steak à la Florentine

Sous le nom de steak à la florentine se cache non seulement un plat mais aussi une philosophie de cuisine. De manière plus technique, le steak doit être de la longe de bœuf dont l’os forme un T. Il doit faire environ 5 cm d’épaisseur pour que la viande reste toujours saignante.
Le steak à la florentine est cuit sur de la braise pendant quelques minutes de chaque côté, pour que la viande reste tendre et saignante. La viande ne doit pas être retournée avec la fourchette, mais à l’aide de pinces. Elle peut être mise dans l’assiette en entier ou coupée en tranches (tagliata) et accompagnées d’une sauce à base d’huile d’olive, vinaigre balsamique et romarin.
Lors des grillades ou sont présentes beaucoup de personnes, on peut accompagner le steak par une grillade mixte de saucisses (la saucisse toscane a la caractéristique de toujours rester un peu crue à l’intérieur) et de légumes grillés. Au restaurant, le steak se mange normalement tout seul, mais attention il faut le demander bien cuit: ils pourront satisfaire votre demande, mais ils pourront aussi vous regarder de travers !