San Casciano Val di Pesa - Chianti

SEARCH HOTELS


Arrival
Departure

 

Hotel in Florence
Hotel in Florence

Hotel a Firenze

 

B&B a Firenze

 

Info utile:

quelque information pratique pour Le Chianti en visite

Lisez Plus »

News

Customer Care

Customer Care


San Casciano Val du Pesa - Chianti

 

San Casciano

Les premiers documents concernant San Casciano remontent au XII siècle, mais les origines de cette localité sont beaucoup plus lointaines. Le village, situé près de l’église paroissiale de Santa Cecilia a Decimo, était une étape située sur l’antique Via Cassia romaine. Pendant le Moyen-Âge la petite ville pris de l’importance suite à la croissance de la curie siennoise accessible justement en empruntant la Via Cassia.
C’est justement grâce à l’importance de la route sur laquelle se trouve San Casciano que ce village prit de l’ampleur pendant le Moyen-Âge et bénéficia de l’appuis de la Commune de Florence qui le considérait comme un avant-poste important en allant vers Sienne.
Au cours du XIII siècle, l’importance militaire de San Casciano fut marquée par le passage de la dépendance de l’évêché de Florence à la juridiction directe du commandant des milices. La réorganisation administrative du territoire mena à la création de la Podesteria de San Casciano a Decimo et à la division du territoire, correspondant aujourd’hui à la commune, en deux ligues.
Le XIV siècle fut un siècle difficile pour San Casciano; ce fut le siège des troupes d’invasion de Henri VII du Luxembourg. En 1326, la ville fut détruite par Castruccio Castracane, seigneur de Lucca, et par ses troupes Gibelines. Pendant la domination florentine de Gualtieri di Brienne, Duc d’Athènes (1340-1343), le village de San Casciano aurait du être muni de nouveaux murs, mais les épisodes alternés de cette période historique retardèrent le commencement des travaux à l’année 1344. Les travaux de construction des murs furent impressionnants, même du point de vue économique, et la petite ville reçut une fortification remarquable, dont on peut s’imaginer les dimensions en observant les ruines.
L’importance de San Casciano en tant qu’avant-poste fut confirmée par les travaux de renforcement imposés par Cosme I, lors de la préparation à la guerre contre Sienne.
La réconciliation de la Toscane rendu les murs inutiles, ces derniers furent transformés en palais: le Grand Duc Ferdinand II les donna à Francesco Giovanni Paolosanto, qui les donna à son tour aux sœurs Bénédictines de Santa Maria del Gesù. Le reste de la fortification fut abandonnée et en partie détruite aux cours des siècles pour faire place à de nouvelles maisons. Aujourd’hui, on peut y admirer la jolie Porte d’accès à la ville, au croisement de la via Marocchesi et de la Piazza Pierozzi.
La deuxième guerre mondiale a fortement endommagé certaines églises de la ville qui furent ensuite reconstruites. Les objets sacrés et les oeuvres d’art conservés témoignent de la profonde religiosité de cette petite ville.
Aujourd’hui, San Casciano Valdipesa est en train de vivre un nouvel élan au niveau de l’urbanisme et du tourisme. On y trouve de nombreux témoignages de la richesse de son passé comme le Musée de l’Art Sacré où se trouve la Madonna col Bambino d’Ambrogio Lorenzetti (1319) et l’église de la Miséricorde où l’on peut y admirer la Chaire en marbre et la Crucifixion de Simone Martini (1284–1344).


Les environs de San Casciano Val di Pesa :
Sant'Andrea in Percussina